jeudi 27 septembre 2012

Du Bleu toujours....

Au Nègre Joyeux, place de la Contrescarpe (1987)

 La Mère Catherine, Place du Tertre (1984)

Au Bibloquet Paris 1991

 Chez Julie, Square G.Baty (14e)

Libre Soir, 112 rue du Château 14e (1988)

la maison du gardien, passage St Paul (4e) 1984

 passage des Soupirs Paris (1984)
À la recherche du temps perdu

les murs peints du plateau Beaubourg (2000)

Le bleu est souvent présent dans les toiles de Mozziconacci, par touches légères dans ses ciels, une devanture d'une boutique sur une place, une porte dans une vieille cour, une fenêtre entrouverte ou close, un mur peint moderne laissant apparaître par magie la façade ancienne et les toits de Paris...

5 commentaires:

  1. Nel blu dipinto di blu. Paola m'a laissé ce petit bout de refrain hier sur un commentaire et moi je parlais de réminiscence mon parfum. Tout se mél'Ange dans ma tête. C'est ce que j'aime cette touche de bleu, si discrète et pourtant essentielle.
    Magnifique plateau Beaubourg.
    Bisous à vous deux. Caresses à ta petite Tribu et en particulier à Micio. Mimi

    RépondreSupprimer
  2. Au Bilboquet, Le Passage des Soupirs et le Square G.Baty sont merveilleux ! Ains que le Nègre joyeux...Bon, je vais m'arreter là car je vais citer toutes ces oeuvres ! On croit en préferer une, ou deux, puis trois... et c'est toutes qui nous parlent. On ne peut s'empêcher d'être touchée par ces toiles, elles déclenchent toutes une émotion, c'est indiscible, mais réel. Les bleus sont tous différents sur ces oeuvres, mais délicatement recherchés, même le flashy du plateau Beaubourg.

    Bisous Danielle, calinous aux petits.

    RépondreSupprimer
  3. Voilà qui m'enchante, ce festival des bleus d'Ange !
    Bisous à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  4. Comme Norma j'adore le bleu et les tableaux d'Ange nous en offrent un superbe florilège d'autant qu'ils sont tous différents comme l'a précisé Nathanaëlle. J'aime beaucoup aussi le soin avec lequel il rend toutes les devantures des petits commerces. Encore de magnifiques tableaux.
    Bisous à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  5. J'irai bien à la recherche du temps perdu par ce petit passage des Soupirs... J'adooore! Toutes ces nuances de bleus si lumineuses, apaisantes!
    Merci encore à vous deux, je vous souhaite un agréable week-end

    RépondreSupprimer